Biographie

INTRODUCTION

Hors du temps, ainsi pourrait-on le plus simplement définir le groupe Serge band. L’aventure débutée à l’été 2012 par les trois membres fondateurs posait déjà les bases de ce retour aux sources du blues et du rock’n’roll, tout en sachant être en phase avec l’époque actuelle. Saupoudrer le neuf de poussière tout en redonnant son éclat au passé: voilà le défi qui fera rouler Serge band jusqu’à aujourd’hui.

Le français permet au groupe de donner une dimension particulière à ses chansons qui se veulent universelles, traitant de thèmes où chacun peut se reconnaître, naviguant entre mélancolie, force et humour. Les guitares hurlantes d’espoir côtoient les sanglots d’harmonica et les grains de poussière en suspension dans la lumière font soudain partie intégrante du décor.

Bienvenue dans l’univers de Serge band !

ROCK’N’ROLL ET BLUES FRANCOPHONE

L’aventure commence comme souvent par un pari sur le coin d’une table, un soir de 2012. Thomas, alors âgé de 17 ans et guitariste autodidacte, lance l’idée. Il suggère à son frère ainé Guillaume (voix) et à un ami, Ludovic (batterie) de monter un groupe de rock !

Dès lors la machine était lancée, les premiers petits concerts se succèdent avec un répertoire composé essentiellement de reprises des standards du rock français. On y croise Dutronc, Hallyday, Mitchell…

Ceci ne suffira pas longtemps à combler la toute jeune formation et c’est fin 2013 qu’ils publient leur premier album de compositions, à peine une année après la formation du groupe.

LA PART DES ANGES contient une quinzaine de titres écrits par Guillaume et mis en musique par Thomas. Des chansons originales qui dessinent déjà les contours d’un style propre à Serge band.

L’engouement régional provoqué par la sortie de cet album fait prendre un tout autre visage au groupe, encore considéré comme un simple groupe de reprises. Le titre « Elles en racontent tant » extrait de ce premier opus se fait une place sur les ondes des radios régionales et nationales.

Faire vivre ses chansons sur scène sera alors la priorité absolue du groupe et vite, Serge band accède à des scènes d’importance régionale, comme celle du P’tit du Gros (petit frère du Chant du Gros au Noirmont).

L’arrivée de Simon (bassiste) coïncide avec la création du second projet studio du groupe. Le EP vinyle 25cm CARNAVAL est publié en avril 2015 lors d’une soirée mémorable à la Brasserie BFM de Saignelégier. Il contient 4 nouvelles compositions qui viennent enrichir le répertoire scénique du groupe, déjà fort d’une vingtaine de titres.

Serge band arrive à un tournant, le groupe commence à se forger une réputation et une identité visuelle forte, notamment avec un logo qui ne passe pas inaperçu et qui est présent depuis les tout débuts du projet. Ce crâne de taureau décharné fait référence aux racines musicales américaines du groupe. Un symbole qui semble être intemporel, qui ne bouge pas et qui donne le cap. Un symbole qui fait directement le lien entre l’homme et la terre et qui très vite se fait une place de choix au centre de la scène.

A peine le second album de Serge band publié que l’équipe repart en studio pour une nouvelle aventure. Avec déjà deux albums studios, un album live (publié fin 2015) et des dizaines de concerts à son actif, le groupe se paie le luxe d’enregistrer un nouvel album d’une douzaine de titres inédits durant l’été 2015.

Un groupe ce n’est pas qu’une bande de musiciens, c’est également toute une équipe de talents divers qui fourmille pour donner toute sa richesse à un projet musical. Ainsi tous les membres sont réunis pour ce projet, qui se veut plus fort et plus complet que les précédents. Julien Michel, du studio Tortion à Russin (GE) est à la barre de l’enregistrement pour les prises de son et le mixage et c’est Carryl Montini qui mettra le point final au mastering. L’univers visuel est également le fruit d’un travail d’équipe entre les photographes officiels du groupe et les membres de Serge band, qui se chargent des créations graphiques pour donner une identité forte au projet.

Les compositions qui forment ce nouvel album affinent encore un style propre à Serge band et les textes y apparaissent plus profonds, plus durs parfois, mais également plus fins.

Un premier clip, réalisé par Guillaume Lachat et publié au printemps 2016, propulse très vite le titre L’IMMINENCE DES ORAGES, qui se fait une jolie place sur les ondes nationales grâce au soutien d’Option Musique et de Léman Bouge.

Ce nouvel album est rendu public en grande pompe dans la salle de l’Hôtel de ville de Saignelégier le 2 avril 2016 et voit un cinquième membre, Sébastien (piano) rejoindre sur scène le reste de l’équipe. Les mois qui suivent verront défiler une vingtaine de concerts dans l’arc jurassien et pour la première fois dans toute la Suisse romande (Valais, Genève, Vaud…) avec en apothéose une date au festival du Chant Du Gros du Noirmont.

LA SCÈNE

Monter sur une scène n’est pas un acte anodin, il faut être armé face aux regards et il faut, le temps d’un set, transporter son public. Serge band a bien compris tout cela et la centaine de concerts que le groupe a donnés jusqu’à aujourd’hui a forgé chez ses membres une véritable rage de vaincre sur scène.

Le répertoire du groupe, riche d’une trentaine de propres compositions, donne à Serge band une réelle liberté pour l’élaboration de ses spectacles. C’est sur scène par-dessus tout que Serge band vit et prend toute son ampleur. Chaque scène est une nouvelle aventure avec un nouveau public que le groupe se doit de conquérir. Chaque scène est un ring où la défaite n’est pas envisageable.

Le rock et le blues francophones de Serge band, parfois durs et électriques, savent très bien se faire tendres au son du piano ou de la guitare acoustique. Cette diversité permet au groupe de toucher et de surprendre plusieurs générations de spectateurs à chaque titre que compose un spectacle.

Serge band en concert c’est un voyage dans une époque imaginaire qu’on ne saurait trop situer sur l’échelle du temps. Serge band en concert c’est hier, aujourd’hui et demain concentrés dans une ou deux heures de musique.

CRÉDITS

Fondation du groupe: 2012

Membres du groupe:
Guillaume Queloz (Textes et chant)
Thomas Queloz (Guitare, harmonica, piano et compositions)
Simon Bertholet (Basse et composition)
Sébastien Wagnière (Piano et clavier)
Ludovic Schneider (Batterie)

Autres participants:
Yvan Tschan (Prestataire technique – MySpectacle)
Jonathan Vallat (Photographe officiel)

CONTACT

Sur internet www.sergeband.ch
Par email info@sergeband.ch

Simon Bertholet +41 (0) 79 342 21 49